Une maison de 1968 remise au goût du jour



Thedition – Nicolas Baleydier
Pour ce qui est de l’aménagement intérieur, Nicolas Baleydier a fait des préconisations de couleurs et de meubles et dessiné le mobilier sur mesure, à l’instar de cette bibliothèque. Il lui tient à cœur que chaque pièce ait sa personnalité propre mais qu’une unité se dégage lorsque l’on passe d’une pièce à l’autre. Dans ce projet, il a conseillé de créer l’harmonie grâce à une palette douce de peintures Farrow & Ball. Le principe qu’il a respecté est de « foncer les murs à mesure que l’on quitte les espaces de vie et que l’on rentre dans des zones plus intimes ». Il a ainsi utilisé une nuance Cromarty dans le séjour (un bleu grisé très pâle), le gris doux Mizzle dans la cuisine, le Blue Gray dans le vestibule, et la nuance Pigeon (un vert grisé plus soutenu) dans les chambres.

Il lui importe toutefois que les touches finales de la décoration restent l’apanage de la famille. « Je suis là pour accompagner mes clients et les aider à découvrir leurs goûts, c’est pourquoi je les amène à chercher des idées par eux-mêmes et créer un album partagé sur Internet. Je ne suis pas un décorateur. Mon métier consiste avant tout à encadrer l’élaboration d’une enveloppe confortable puis à mener le projet jusqu’au bout. À charge pour les clients de s’approprier leur projet avec leur déco personnelle », insiste-t-il. Ainsi, les parents ont par exemple choisi des papiers peints pour décorer les deux nouvelles chambres de leurs enfants placées dans l’extension dont nous n’avons malheureusement pas les photos.

Canapé et table basse en verre : Habitat





Source link target= »_blank »