Verrières et lignes atypiques dans 15 m2 à Paris



Lové rue Montorgueil, dans le IIᵉ arrondissement parisien, ce studio d’une superficie de 15 m², faisant office de pied-à-terre, a été entièrement relifté par Axelle Auvray, fondatrice de l’agence d’architecture d’intérieur Maison Auvray, avec l’aide de l’agence Aezu Studio. Les propriétaires, un couple d’une quarantaine d’années, ont fait appel à elle pour trouver des solutions d’aménagement aux nombreuses contraintes du lieu, tout en respectant leur budget plutôt restreint pour ce type de rénovation. Dans cet appartement à la superficie réduite, l’architecte d’intérieur a donc revu entièrement le plan afin d’intégrer une cuisine équipée, une salle d’eau, un coin repas et un espace nuit modulable.

Maison Auvray Architecture Intérieure
Coup d’œil
Emplacement : dans le IIᵉ arrondissement parisien
Superficie : 15 m²
Année du projet : 2022
Architecte d’intérieur : Axelle Auvray, de Maison Auvray, avec Aezu Studio
Durée des travaux : 8 semaines
Budget : 19 000 €
Maison Auvray Architecture Intérieure
Avant. Les lignes atypiques de l’appartement étaient la principale contrainte de ce projet en termes d’aménagement. Dans cet espace biscornu de 15 m², les propriétaires souhaitaient disposer d’une cuisine, d’une salle d’eau, de WC, de rangements, d’un coin repas et d’un espace pour dormir. La cuisine et la salle d’eau étaient déjà présentes, mais nécessitaient d’être optimisées pour faciliter la circulation dans les lieux. « Dans cet appartement niché dans un immeuble datant du début du XX siècle, nous avons revu le plan d’origine afin de rationaliser les volumes et agrandir l’ensemble visuellement », explique l’architecte d’intérieur Axelle Auvray.

Trouvez un architecte d’intérieur près de chez vous sur Houzz
Maison Auvray Architecture Intérieure

Après. « Pour orchestrer ce projet de rénovation globale, nous avons eu carte blanche. Notre point de départ a été ce magnifique bow-window », poursuit la professionnelle. Le plan a, dans un premier temps, été revu dans le but de rationaliser les volumes, de faciliter l’usage des lieux et d’augmenter la sensation d’espace. Le bow-window s’ouvre désormais sur une agréable vue, la cuisine a été déplacée près de l’entrée pour dégager l’espace dans la pièce de vie et permettre l’agrandissement de la salle d’eau. Désormais plus agréable, celle-ci a aussi vu son accès modifié, entre la douche et la vasque dont les emplacements ont été intervertis.

Maison Auvray Architecture Intérieure

Avant. Les aménagements et matériaux existants n’ont
pas pu être conservés pour la plupart. Les lieux ont donc fait l’objet d’une rénovation complète, dans le respect du budget restreint des propriétaires, qui n’ont pas dépensé plus de 19 000 euros pour ce projet.

Coincée dans un angle, la kitchenette d’origine grignotait les volumes de la pièce à vivre.

Maison Auvray Architecture Intérieure

Après. La nouvelle cuisine XXS se positionne du côté de l’entrée, séparée d’elle par un élégant claustra en lames de bois. Elle a ainsi pu être agrandie pour gagner en fonctionnalité et sa configuration actuelle permet de libérer de l’espace au centre de l’appartement.

Maison Auvray Architecture Intérieure

Avant. Les aménagements vieillots ont laissé place à un décor lumineux faisant la part belle au blanc, contrasté par une crédence noire en zelliges. Le sol se pare d’un chaleureux parquet stratifié, utilisé dans toute la pièce et dont le sens des lames a été redirigé vers la fenêtre pour augmenter la sensation d’espace.

Sol stratifié : Leroy Merlin

Maison Auvray Architecture Intérieure
Après. « Nous avons pris le parti d’une ambiance intemporelle et graphique. Le noir et le blanc jouent les contrastes sur les murs, les huisseries et les carrelages, tandis que le parquets et les agencements en bois viennent réchauffer l’ensemble », explique l’architecte d’intérieur.

Plus de photos de cuisines XXS sur Houzz
Maison Auvray Architecture Intérieure
Plaques de cuisson, évier, réfrigérateur, les équipements de la nouvelle cuisine sont largement suffisants pour l’usage que font les propriétaires de l’appartement : un pied-à-terre à Paris.

Cuisine :
Ikea ; Crédence : Zellige, Leroy Merlin

Maison Auvray Architecture Intérieure

Avant. Dans la pièce de vie, une grande cloison miroir dissimulait une fenêtre condamnée. Les professionnelles ont tout de suite proposé de remettre cette fenêtre en service pour agrandir la sensation d’espace, permettant au regard de filer à travers la vitre, afin de gagner en luminosité.

Maison Auvray Architecture Intérieure
Après. « Nous avons récupéré la fenêtre qui était cachée derrière cette cloison miroir. Cela a permis d’agrandir l’espace et de faire circuler la lumière. Le soleil s’invite désormais de tous côtés dans l’appartement », précise l’architecte d’intérieur.

Le dégagement de ce mur a aussi été l’occasion d’installer un radiateur électrique plus performant, en remplacement de celui qui était situé à l’emplacement de la nouvelle cuisine, et qui a été supprimé.

Maison Auvray Architecture Intérieure

Avant. Après la dépose du sol d’origine, de la fibre de verre sur les murs et des miroirs qui condamnaient la fenêtre, des saignées ont été réalisées pour exécuter la nouvelle distribution électrique des lieux et la fenêtre a été changée pour gagner en confort thermique.

Trouvez un pro pour changer vos fenêtres sur Houzz

Maison Auvray Architecture Intérieure

Après. Devant le bow-window restauré et repeint en noir, le mobilier aux lignes graphiques sert tour à tour de tabouret ou de table d’appoint, selon les besoins des occupants.

Maison Auvray Architecture Intérieure
Placée devant le bow-window, la table ronde invite à prendre ses repas aux premières loges, en profitant de la vue sur la rue Montorgueil. « Nous avons designé la petite table de repas qui a ensuite été produite dans notre atelier, tout comme les menuiseries sur mesure », précise Axelle.

Tabourets : AM.PM

Maison Auvray Architecture Intérieure

Avant. Vue de l’appartement depuis le bow-window sur la porte d’entrée et le seul placard de rangement présent dans l’appartement avant sa rénovation.

Maison Auvray Architecture Intérieure
Après. Malgré sa petite taille, la pièce de vie offre aujourd’hui beaucoup de rangements. Le placard d’origine a été conservé et ses portes remplacées par des miroirs pour ajouter un peu plus à la sensation d’espace. Il a été agrandi d’un linéaire de rangements situé au-dessus de la banquette-lit, qui sert d’assise pour le jour et de couchage pour la nuit.

Afin d’apporter du caractère à cet espace, les propriétaires des lieux ont opté pour un papier peint arty aux tons noirs et blancs.

Linge de lit : Caravane et Bed & Philosophy ; Papier peint : Wellpapers

Maison Auvray Architecture Intérieure

Avant. La salle d’eau se trouvait nichée dans un second bow-window, plus petit que celui de la pièce de vie, qui avait été en partie muré pour permettre l’insertion d’une douche. Voici l’ancien receveur de douche, situé directement à droite de l’ancienne entrée dans la pièce.

Maison Auvray Architecture Intérieure

Après. Le déplacement de la cuisine a permis de repenser le volume de la salle d’eau, donc de changer la douche de place pour récupérer l’intégralité du bow-window. Celui-ci est doté d’un verre opaque pour préserver l’intimité dans la pièce. C’est donc la vasque qui a pris place là où se trouvait la douche.

Maison Auvray Architecture Intérieure
Fixé sur l’un des montants de la verrière, le miroir semble intégré à celle-ci, comme s’il avait toujours été là.

Comme dans le reste de l’appartement, l’ambiance est ici intemporelle et graphique. Les agencements en bois viennent réchauffer la décoration contrastée en noir en blanc.

Robinetterie : Hansgrohe ; Meuble vasque : Ikea; Vasque : Leroy Merlin

Maison Auvray Architecture Intérieure

Avant. Voici une vue de la salle de bains avant les travaux, montrant l’ancienne vasque, très petite, et les WC. Ici, le cloisonnement a été agrandi pour permettre l’intégration d’une confortable douche sans masquer la très belle verrière, ici aussi restaurée et repeinte en noir.

Maison Auvray Architecture Intérieure
Après. Une nouvelle chape a été réalisée pour accueillir le receveur et les mosaïques noires et blanches qui habillent cet espace reprennent les codes graphiques du reste de l’appartement pour créer un ensemble harmonieux.

Si le studio a indéniablement gagné en lumière et praticité, il a aussi récupéré tout son charme, en mettant sa vue typiquement parisienne en avant. L’endroit rêvé pour des escapades dans la capitale.

Carrelage sol : Hexagon, ARTENS ; Carrelage mural : Bloom



ET VOUS ?
Que pensez-vous de cette rénovation ?





Source link target= »_blank »